Nos besoins actuels

Les besoins actuels non encore formulés en projets concernent :

 

COÛT d’UNE STRUCTURE : 75.000 euros

dispensaires ruraux comportant le logement du personnel (un infirmier et un aide-soignant), le centre de soins (soins infirmiers, vaccination, formation sanitaire dispensée aux populations, suivis de grossesses et accouchements, stock de médicaments)

 

COÛT d’UNE ECOLE : 35.000 euros

– 10 écoles primaires pour 10 villages de brousse : 3 salles de classe et un bureau

 

COÛT : 300.000 euros

– Une école secondaire ( des classes de 3ème aux classes de terminale) à EMANA VILLAGE AFRIQUE FUTURE a construit le complexe scolaire existant des classes de maternelle à la classe de 4ème qui fonctionne depuis deux ans.

 

COÛT : 400.000 euros

– Un internat à NGODI SI où fonctionnent de manière très satisfaisante une école maternelle, une école primaire, un collège et la classe de seconde du lycée que les classes de 1ère et de terminale vont compléter selon une progression annuelle.Nombre de parents soucieux d’une bonne éducation et d’une bonne instruction, nombre de parents désireux de préserver leurs enfants des risques de délinquance des villes, y inscrivent leurs enfants. Compte tenu de l’éloignement géographique, le problème de l’hébergement de ces jeunes se pose avec acuité.
Actuellement, ils sont confiés à des familles du village mais il y a saturation, un petit nombre d’élèves bénéficie de l’internat provisoire installé dans les locaux du centre d’accueil, situation qui ne saurait durer.

 

COÛT D’UN PUITS : 8.000 euros

– 30 Puits (forages) pour l’hôpital et l’école d’EMANA, pour l’hôpital de DOUALA, pour des villages de brousse

Pourquoi Afrique Future a besoin de vous ?

AFRIQUE FUTURE EST UNE ŒUVRE DE « DEVELOPPEMENT »

qui nécessite d’une part, des fonds,
d’autre part, un accompagnement humain.
Pourquoi Afrique Future a besoin de vous